Accueil  >  Archives > Définition des épreuves de théâtre (obligatoire et facultative) au baccalauréat à partir de la session 2013

Rubrique Textes officiels

Définition des épreuves de théâtre (obligatoire et facultative) au baccalauréat à partir de la session 2013

Le 9 août 2012 - Yves Moalic

Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; au directeur du service interacadémique des examens et concours d’Ile-de-France ; aux chefs d’établissement ; aux professeur(e)s


Cette note de service fixe les modalités des épreuves d’enseignement de spécialité de la série littéraire et des épreuves facultatives des séries générales et des séries technologiques (hors STAV et hors TMD - pour les épreuves autres que celles d’arts plastiques), en arts plastiques, cinéma audiovisuel, danse, histoire des arts, musique et théâtre.
Elle abroge et remplace, à compter de la session 2013 de l’examen :
- La note de service n° 2002-143 du 3 juillet 2002
- La note de service n° 2002-261 du 22 novembre 2002
- La note de service n° 2003-204 du 24 novembre 2003
- La note de service n° 2003-205 du 24 novembre 2003
- La note de service n° 2005-146 du 22 septembre 2005
- La note de service n° 2006-086 du 19 mai 2006
- La note de service n° 2008-025 du 25 février 2008 complétée par la note de service n° 2008-123 du 15 septembre 2008
Elle entre en vigueur à compter de la session 2013 du baccalauréat général et technologique et s’applique à toutes les séries générales et technologiques (hors TMD, hôtellerie et STAV).

VI. Théâtre

VI.1 Épreuve obligatoire, série littéraire
Nature de l’épreuve
L’épreuve de théâtre, affectée du coefficient 6, comprend deux parties : une partie écrite et une partie pratique suivie d’un entretien. Chacune des parties compte pour la moitié de la note globale.
Objectifs de l’épreuve
L’épreuve évalue les capacités du candidat à analyser des documents, à mettre en relation une pratique réfléchie du plateau et une culture théâtrale maîtrisée (connaissance du programme, spectacles vus) pour construire un propos structuré en réponse aux consignes du sujet choisi.
VI.1.1 Partie écrite de l’épreuve obligatoire : culture théâtrale et artistique
Durée : 3 heures 30
Deux sujets au choix sont proposés au candidat. Chaque sujet est accompagné de documents iconographiques. Des documents écrits peuvent également être proposés. Pour les deux types de sujet, la rédaction peut être complétée par d’autres formes graphiques : croquis, schémas, collages d’éléments textuels ou iconographiques découpés dans les documents.
La consultation des textes du programme limitatif de référence est autorisée pendant l’épreuve.
- Sujet 1 au choix
Ce sujet porte sur l’élaboration d’un projet théâtral cohérent. En réponse aux consignes du sujet, le candidat analyse les documents proposés et élabore un projet personnel en justifiant ses choix. Situé en amont de la représentation, ce type de sujet sollicite les qualités d’imagination, d’inventivité et d’argumentation du candidat.
- Sujet 2 au choix
Ce sujet porte sur l’analyse d’une ou de plusieurs réalisations théâtrales. Situé en aval de la représentation, il évalue les capacités d’analyse dramaturgique du candidat et leur mise en œuvre dans un propos organisé. En réponse aux consignes du sujet, le candidat identifie les partis pris esthétiques qui ont présidé à la création d’un ou de plusieurs spectacles mettant en scène l’œuvre de l’un des auteurs du programme limitatif. Le sujet peut encourager le candidat à donner un point de vue personnel au terme de son étude.
VI.1.2 Partie orale de l’épreuve obligatoire : pratique, culture et analyse théâtrale
Durée : 30 minutes
Temps de préparation : 30 minutes
Première partie : 15 minutes maximum
Seconde partie : le temps restant
L’épreuve orale est organisée en deux parties : un travail théâtral et un entretien
- Première partie : travail théâtral
À partir du travail réalisé pendant l’année et d’un extrait des œuvres inscrites au programme limitatif (ou d’un texte en relation cohérente avec le programme limitatif), le jury propose un sujet au candidat. Pour présenter sa prestation, celui-ci est accompagné de ses partenaires habituels. La proposition de jeu du candidat donne lieu à des questions du jury qui peut, en vue d’enrichir cette prestation, faire retravailler le passage présenté et proposer plusieurs exercices en rapport avec lui.
- Deuxième partie : entretien
L’entretien prend appui sur deux documents :
- une fiche pédagogique présentant les questions abordées dans le cadre du programme ainsi que la démarche suivie au cours de l’année scolaire. Elle énumère les diverses activités de l’année : pratique théâtrale, spectacle vus et étudiés, rencontre de professionnels, etc. Commune à tous les élèves de la classe, elle est rédigée par le professeur et signée par le chef d’établissement. Un modèle de fiche pédagogique est placé en annexe 5 de la présente note de service ;
- le journal de bord où figure le travail personnel du candidat, son parcours de spectateur et exposant, son point de vue réflexif et critique sur un aspect du travail de l’année que le candidat aura souhaité approfondir.
À partir de la fiche pédagogique, du journal de bord et de la prestation à laquelle il vient d’assister, le jury interroge le candidat plus précisément sur l’un des éléments que le jury aura choisi d’approfondir. Il invite le candidat à se questionner sur sa pratique d’acteur et son expérience de spectateur. Le candidat peut faire état de ses recherches et de ses connaissances personnelles.
- Critères d’évaluation et notation
L’épreuve est notée sur 20 points répartis comme suit :
- première partie notée sur 12 points ;
- seconde partie notée sur 8 points.
- Composition du jury
Les candidats sont évalués conjointement par un professeur ayant en charge un enseignement de théâtre en classe de terminale et par un partenaire artistique professionnel qui est intervenu régulièrement dans l’enseignement du théâtre au lycée. Toutefois, si le partenaire est dans l’impossibilité de participer à l’évaluation, le jury peut délibérer valablement.
- Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d’association avec l’État
Les candidats individuels et les candidats issus des établissements scolaires hors contrat se présentent à l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Dans ce cas, la fiche pédagogique peut être remplie directement par le candidat.

VI.1.4 Épreuve orale de contrôle, série littéraire
Durée : 30 minutes
Préparation : 30 minutes
Coefficient 6
À partir de documents en liaison avec le programme limitatif et choisis par le jury, le candidat met en œuvre ses capacités d’analyse dramaturgique et sa culture théâtrale. Il prend appui sur sa connaissance du programme, sur sa pratique d’acteur et sur son expérience de spectateur. Son aptitude à l’invention théâtrale peut également être évaluée à partir d’une brève proposition de jeu demandée par l’examinateur et fondée sur le programme limitatif.
- Critères d’évaluation et notation
L’épreuve est notée sur 20 points.
- Composition du jury
Les candidats sont évalués conjointement par un professeur ayant en charge un enseignement de théâtre en classe de terminale et par un partenaire artistique professionnel qui est intervenu régulièrement dans l’enseignement du théâtre au lycée. Toutefois, si le partenaire est dans l’impossibilité de participer à l’évaluation, le jury peut délibérer valablement.
L’ensemble de ces dispositions concerne également les candidats individuels et les candidats des établissements hors contrat d’association avec l’État.
- Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d’association avec l’État
Les candidats individuels et les candidats issus des établissements scolaires hors contrat se présentent à l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Dans ce cas, la fiche pédagogique peut être remplie directement par le candidat.

VI.2 Épreuve facultative, toutes séries générales et technologiques
Épreuve orale
Durée : 30 minutes
Première partie : 15 minutes maximum
Seconde partie : le temps restant
L’épreuve orale est organisée en deux parties : un travail théâtral sur plateau et un entretien.
L’entretien prend appui sur le dossier du candidat (cinq à quinze pages annexes comprises) introduit par une fiche pédagogique, commune à tous les élèves de la classe, rédigée par le professeur et signée par le chef d’établissement. Cette fiche présente les questions abordées dans le cadre du programme ainsi que la démarche suivie au cours de l’année scolaire. Elle énumère les diverses activités de l’année : pratique théâtrale, spectacles vus et étudiés, rencontre de professionnels, etc. Un modèle de fiche pédagogique est placé en annexe 5 de la présente note de service.
Le dossier est élaboré et rédigé par le candidat et comprend :
- son travail personnel dans le cadre du projet collectif de la classe ;
- son parcours de spectateur ;
- un choix de travaux élaborés pendant l’année scolaire.
Il est attendu du candidat qu’il présente un point de vue réflexif et critique sur chacun des éléments du dossier précités.
Le dossier informe les examinateurs sur le travail du candidat et constitue un support indispensable à l’entretien. Il est exigible et fait l’objet d’une évaluation. Au moins huit jours avant l’épreuve, le dossier est mis à la disposition du jury qui l’évalue durant cette période.
Première partie : travail théâtral
En rapport avec le projet mis en œuvre au sein de l’enseignement facultatif théâtre au lycée, le candidat présente au jury un travail théâtral sur plateau. Celui-ci peut être individuel ou collectif. Dans ce dernier cas, chaque candidat est évalué individuellement.
Le jury peut faire retravailler le candidat immédiatement après sa prestation et, en vue d’enrichir le travail présenté initialement, lui proposer plusieurs exercices à réaliser. Cette reprise de jeu fournit les éléments d’un dialogue avec le candidat et permet de mesurer sa capacité à analyser sa pratique.
Sur proposition du candidat, il est possible que le travail théâtral prenne la forme non pas d’une interprétation scénique mais d’une proposition personnelle contribuant à un projet de mise en scène (maquette, esquisse de scénographie, costumes, etc.). Cette présentation devra être en rapport avec le projet collectif de l’année de terminale.
Seconde partie : entretien
Après un bref exposé n’excédant pas cinq minutes au cours desquelles le candidat présente son dossier et explicite ses choix et son engagement dans les diverses activités de l’année, le jury conduit un entretien portant sur les différents éléments du dossier et la présentation qu’en a faite le candidat. À cette occasion, il interroge plus précisément le candidat sur l’un des éléments que le jury aura choisi d’approfondir.
Critères d’évaluation et notation
L’épreuve est notée sur vingt points répartis comme suit :
- 10 points pour le travail théâtral ;
- 4 points pour le dossier ;
- 6 points pour l’entretien.
Composition du jury
Les candidats sont évalués conjointement par un professeur ayant eu en charge un enseignement de théâtre en classe de terminale et par un partenaire professionnel qui est intervenu régulièrement dans l’enseignement du théâtre en lycée. Toutefois, si le partenaire est dans l’impossibilité de participer à l’évaluation, le jury peut délibérer valablement.
Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d’association avec l’État
Ils se présentent à l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Ces candidats doivent constituer un dossier comprenant :
- la fiche pédagogique renseignée par chaque candidat ;
- un document de cinq à quinze pages (annexes comprises), faisant clairement apparaître leur pratique théâtrale, les divers spectacles vus et les travaux de recherche et de réflexion personnelles qu’ils ont menés à bien pendant l’année précédant l’épreuve.

Pour le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
et par délégation,
Le directeur général de l’enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer

ZOOM SUR...

Rester informé

  • Portail national éduscol : le numérique en théâtre
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Theatre - Académie de Dijon